< Retour

Florence Geneletti

Audelemaitre Photographe Web Geneletti 66

Formation :

Après un cursus universitaire à la faculté de droit de Grenoble, Maître Florence Geneletti s'installe à Lyon où elle intègre l'École des Avocats de la Région Rhône-Alpes (EDARA) de 2005 à 2007. Après l'obtention de son diplôme, elle prête serment en décembre 2007 avant de démarrer sa carrière en cabinet début 2008.

Pour confirmer son expertise, elle obtient la mention de spécialisation en droit du travail, après un examen sur dossier puis un grand oral à l'École de Formation du barreau de Paris (EFB) en 2013. Cette distinction complémentaire décernée par le Conseil national des Barreaux représente une vraie valeur ajoutée qui témoigne de ses connaissances approfondies, de son expérience et de son analyse technique dans ce domaine.

En 2020, Maître Geneletti renforce ses compétences d'une certification de Harvard en négociation raisonnée, dispensée par l’École Centrale Supélec de PARIS, qui lui permet d’optimiser son approche méthodologique des dossiers clients et des négociations avec ses confrères adverses pour une plus grande efficacité.

Parcours :

Maître Florence Geneletti commence sa carrière d'avocate en janvier 2008, au sein du Cabinet Renaud Avocats. Elle y travaille aux côtés de Frédéric Renaud, en contentieux prud'homal exclusivement.

Enrichie de cette solide expérience, elle s'installe à son compte en 2015 et développe son expertise en conseil, en complément du contentieux.

C'est en 2018 qu'elle entreprend de créer sa propre société d’Avocats, le cabinet Geneletti Avocats, et de s'entourer d'une avocate collaboratrice pour élargir son champ d'action et mieux répondre aux besoins de sa clientèle. Parce qu’elle anime et développe le cabinet Geneletti Avocats au quotidien, Florence Geneletti revendique aujourd’hui une double casquette : avocate et entrepreneuse, ce qui lui permet de particulièrement bien comprendre et appréhender les difficultés des entreprises. En parallèle de son activité au cabinet, Maître Florence Geneletti participe également à la commission droit social de l’Ordre des Avocats du Barreau de Lyon.

En outre, elle est engagée et intervient régulièrement dans différents réseaux de chefs d’entreprise (CPME, CARBAO, etc.)

Compétences :

Compétences :

Maître Florence Geneletti accompagne ses clients à travers un vaste champ de compétences en droit social, en droit du travail et en droit de la sécurité sociale.

Qu'il s'agisse de conseil ou de contentieux, elle est en mesure d'identifier avec précisions leurs problématiques pour leur proposer les solutions les plus adaptées.

Forte d’une connaissance fine du monde de l’entreprise, elle accompagne les employeurs et les cadres dans les difficultés quotidiennes qu’ils rencontrent au sein de leur organisation. Maître Geneletti intervient à différents niveaux pour servir au mieux leurs intérêts : audit, conseil, stratégie, défense, négociation, formation...

Dernières publications

Le CSE doit-il être consulté en cas de modification du règlement intérieur suite aux injonctions de l’inspecteur du travail ?
vendredi, 13 mai 2022 10:35
Pour rappel, la mise en place d'un règlement intérieur est obligatoire dans les entreprises ou établissements employant au moins 50 salariés (Article L.1311-2 du Code du travail). Le Code du travail délimite strictement le contenu du règlement intérieur, lequel doit prévoir exclusivement les dispositions relatives à l’hygiène et la sécurité, à…
PUBLIE DANS : Actualités juridiques
L’employeur peut-il proposer au salarié inapte des postes de travail vacants ne respectant pas les préconisations du médecin du travail ?
mercredi, 23 février 2022 08:39
Les articles L.1226-2-1 et L.1226-12 du code du travail prévoient que l’obligation de reclassement est réputée satisfaite lorsque l’employeur propose un emploi au salarié déclaré inapte à son poste de travail, en prenant en compte l’avis et les indications du médecin du travail. Dans cette espèce, un salarié, ouvrier manœuvre…
PUBLIE DANS : Actualités juridiques
Rupture conventionnelle : à quel moment l’employeur doit-il lever la clause de non-concurrence
mercredi, 23 février 2022 08:38
Le contrat de travail d’une salariée comporte une clause de non-concurrence, à laquelle l’employeur peut renoncer à tout moment durant le préavis ou dans un délai maximum d’un mois à compter de la fin du préavis ou, en l’absence de préavis, de la notification du licenciement, selon les termes de…
PUBLIE DANS : Actualités juridiques

Recevoir l'actualité juridique du cabinet

Contactez-nous

GENELETTI AVOCATS
Spécialiste en droit du travail

04 22 13 20 30